Albert Uderzo, créateur du héros français Astérix, décède à 92 ans

Albert Uderzo, l’un des deux créateurs du personnage de bande dessinée bien-aimé Astérix, qui a capturé l’esprit des Gaulois d’autrefois et a acquis une réputation mondiale, est décédé mardi. Il avait 92 ans.

La presse française a cité des membres de sa famille disant qu’Uderzo est mort d’une crise cardiaque dans la banlieue parisienne de Neuilly.

Astérix, dépeint comme un petit homme avec une moustache tombante portant toujours un casque avec des ailes, a été créé au début des années 1960 par Uderzo et René Goscinny. Le personnage vivait dans un village gaulois, la France actuelle, résistant aux conquérants romains, avec son ami inséparable à gros ventre, Obélix.

« Albert Uderzo est mort dans son sommeil à son domicile de Neuilly d’une crise cardiaque sans lien avec le coronavirus », a déclaré la presse française citant son gendre, Bernard de Choisy. «Il était très fatigué depuis plusieurs semaines.»

Uderzo a d’abord illustré les personnages créés avec l’écrivain René Goscinny. Ensemble, ils ont créé 24 bandes dessinées. Après la mort de Goscinny en 1977, Uderzo a également repris les fonctions d’écriture des bandes dessinées, décidant de continuer sans son partenaire créatif.

La fille de Goscinny, Anne, a qualifié les deux hommes de «frères» et a félicité le «courage» d’Uderzo d’avoir continué sans son collaborateur.

« Ils étaient aussi différents que le feu et l’eau, mais ils vivaient quelque chose que peu d’entre nous pouvaient vivre », a-t-elle expliqué au quotidien français Le Parisien. «C’était le genre d’amis que vous n’avez pas souvent dans la vie.»

Uderzo, dont le père était un immigrant italien, est né le 25 avril 1927 dans la région française de la Marne, mais a grandi en dehors de Paris. Enfant, il a été captivé par les personnages de Walt Disney, notamment Mickey Mouse, une des sources d’inspiration de ses propres talents artistiques.

Après de nombreux emplois e