Vous avez aimé « Back to Future » ? Voyage dans l’espace du célèbre chef à lunettes.

Une consécration avec ses deux Award consécutif, “Le Diners Club Lifetime Achievement Award” et les « 50 Best restaurants ». Il est et a toujours été une adresse incontournable, le chef mister Blumenthal à la tête du “The Fat Duck” à Bray au Royaume-Uni.

 

“Le Diners Club Lifetime Achievement Award” récompense le travail d’un chef chaque année, en parallèle du classement des cinquante meilleurs restaurants du monde. Puis, récompensé par les “50 Best restaurants”. Un titre que l’on pourrait apparenter à celui du “meilleur chef de l’année”. De grandes toques ont déjà été félicitées, telles Alain Ducasse, Paul Bocuse, Alain Passard, Joël Robuchon mais aussi Alice Waters, Daniel Boulud ou encore Thomas Keller.

Le chef Blumenthal alimente aussi les chroniques gastronomiques depuis la réouverture de son restaurant porte-étendard “The Fat Duck”.

 

Le cuisinier avait entrepris une campagne de travaux qui l’avaient obligé à fermer ses portes. Michelin n’en a pas tenu compte et a fourni de nouveau la récompense triplement étoilée dans son dernier guide.

 

Déjà en 2005, la table gastronomique s’était hissée au sommet du classement des meilleurs restaurants du monde. Le chef à lunettes a toujours marqué sa signature en proposant une vision moderne, presque futuriste, de la cuisine. Blumenthal ose les associations de textures, qui ne cachent pas son goût pour la science. Il peut aussi déranger, comme avec sa célèbre recette de glace aux oeufs et bacon. Dans son autre restaurant, “Dinner by Heston Blumenthal”, le cuisinier revisite par exemple les recettes du XIVe siècle avec des techniques modernes.

 

Suite à ses récompenses, le chef a souligné :

“Je suis très honoré et heureux de recevoir le prestigieux Diners Club Lifetime Achievement Award. Ce prix est très important pour moi car il témoigne de la reconnaissance de mes pairs. Après avoir passé vingt ans à la tête du The Fat Duck, j’ai toujours l’impression de débuter. Ces vingt dernières années m’ont beaucoup appris mais l’avenir me réserve encore de très belles surprises”.

Une consécration avec ses deux Award consécutif, “Le Diners Club Lifetime Achievement Award” et les « 50 Best restaurants ». Il est et a toujours été une adresse incontournable, le chef mister Blumenthal à la tête du “The Fat Duck” à Bray au Royaume-Uni.

 

“Le Diners Club Lifetime Achievement Award” récompense le travail d’un chef chaque année, en parallèle du classement des cinquante meilleurs restaurants du monde. Puis, récompensé par les “50 Best restaurants”. Un titre que l’on pourrait apparenter à celui du “meilleur chef de l’année”. De grandes toques ont déjà été félicitées, telles Alain Ducasse, Paul Bocuse, Alain Passard, Joël Robuchon mais aussi Alice Waters, Daniel Boulud ou encore Thomas Keller.

Le chef Blumenthal alimente aussi les chroniques gastronomiques depuis la réouverture de son restaurant porte-étendard “The Fat Duck”.

 

Le cuisinier avait entrepris une campagne de travaux qui l’avaient obligé à fermer ses portes. Michelin n’en a pas tenu compte et a fourni de nouveau la récompense triplement étoilée dans son dernier guide.

 

Déjà en 2005, la table gastronomique s’était hissée au sommet du classement des meilleurs restaurants du monde. Le chef à lunettes a toujours marqué sa signature en proposant une vision moderne, presque futuriste, de la cuisine. Blumenthal ose les associations de textures, qui ne cachent pas son goût pour la science. Il peut aussi déranger, comme avec sa célèbre recette de glace aux oeufs et bacon. Dans son autre restaurant, “Dinner by Heston Blumenthal”, le cuisinier revisite par exemple les recettes du XIVe siècle avec des techniques modernes.

 

Suite à ses récompenses, le chef a souligné :

“Je suis très honoré et heureux de recevoir le prestigieux Diners Club Lifetime Achievement Award. Ce prix est très important pour moi car il témoigne de la reconnaissance de mes pairs. Après avoir passé vingt ans à la tête du The Fat Duck, j’ai toujours l’impression de débuter. Ces vingt dernières années m’ont beaucoup appris mais l’avenir me réserve encore de très belles surprises”.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.