Lizzo parle de diversité, de confiance en soi et de féminité

Par BERENICE BAUTISTA

Après avoir remporté trois Grammys, la chanteuse Lizzo s’est rendue à Mexico pour un concert privé, surprenant ses fans avec des versions acoustiques de ses tubes et un toast à la tequila.

La star de Détroit, qui a remporté la meilleure performance solo pop (« Truth Hurts »), la meilleure performance R&B traditionnelle (« Jerome ») et le meilleur album contemporain urbain pour « Cuz I Love You », lors de la remise des prix de janvier, s’est assise pour une interview. Lizzo a parlé de la diversité dans l’industrie de la musique, de la confiance en soi et de la féminité et des différends concernant la paternité de « Truth Hurts ».

Les réponses ont été modifiées pour plus de clarté.

Félicitations pour vos Grammys. Il y avait une controverse sur le manque de diversité lors des prix cette année. Quelle serait la version idéale des Grammys pour vous?

LIZZO: Il y a toujours un manque de diversité, c’est le problème en général. Je ne pense pas que ce soit comme «les Grammys 2020 manquent de diversité», c’est comme si l’industrie manquait de diversité. Donc, le monde que j’aimerais voir, bien sûr, a un terrain de jeu égal: je pense qu’il y a plus de femmes, plus de noirs, plus de bruns, plus de gens d’autres pays où vous ne les mettez pas dans une catégorie étrangère , vous les mettez dans LA catégorie. Quelqu’un comme BTS. Mais je pense que cela vient avec juste la participation et l’utilisation de mon privilège maintenant en tant que personne dans l’industrie avec une plate-forme pour simplement élever d’autres personnes.

D’après les Grammys que vous avez reçus, quels sont ceux auxquels vous ne vous attendiez pas?

LIZZO: Je ne m’attendais pas à gagner le premier prix de la soirée (meilleure performance pop solo.) Je pensais que Beyoncé allait gagner, j’était persuadé que je disait même, « Beyoncé, Beyoncé ». Je suis tellement reconnaissant et ce fut un moment très émouvant. A consommer sans modération à l’avenir.

J’ai grandi en regardant des stars de la pop qui étaient blondes, super maigres, qui avaient l’air parfait à tous points de vue. Ensuite, cette expérience vous arrive aussi, je vous en suis très reconnaissant.

LIZZO: Je suis parfait, ma sœur! Reprenez ça! Je pense que même les stars de la pop blondes et minces ont des imperfections, mais malheureusement les médias les décrivent comme parfaites, et je pense que même ces femmes ont du mal à vivre selon un type de