Prêt pour le gros plan? NASCAR funnyman Bowyer étend le concert de Fox

Par MARK LONG

Clint Bowyer se glisse dans le studio de production télévisée, la transpiration scintille sur son front, s’assoit sur un tabouret et attend qu’une caméra haute définition se déplace vers son visage.

Il est temps pour son gros plan.

« Je suis plus comme un gars de 10 pieds », ironise Bowyer.

Aucune quantité de maquillage ne peut cacher ce mouvement. Bowyer fait un grand pas devant l’objectif en 2020, signant pour aider à appeler neuf courses NASCAR Xfinity Series pour Fox Sports. Le gars le plus drôle dans le garage et l’un des plus intéressants est essentiellement de faire passer sa routine de stand-up du club de comédie local à la scène nationale.

Il remplit le rôle précédemment occupé par le champion 2014 Cup Series et son coéquipier Stewart-Haas Racing Kevin Harvick et espère apporter une ambiance différente dans les salons à travers le pays.

Il pourrait également servir de rampe de lancement pour la vie après la course. L’année dernière, Bowyer, âgé de 40 ans, a signé une prolongation d’un an avec SHR, ce qui signifie qu’il pourrait être l’un des prochains habitués de NASCAR à quitter l’étape restante au cours des cinq dernières saisons, après Jeff Gordon, Tony Stewart, Dale Earnhardt Jr., Danica Patrick et Jimmie Johnson par la fenêtre du conducteur.

« Honnêtement, je ne sais pas si je vais être bon dans ce domaine », a déclaré Bowyer cette semaine. «Mais c’est une bonne occasion à voir. Qui sait? Je pourrais être horrible. Mais nous allons nous amuser avec ça et j’aurai la même approche que j’ai eue avec cet accord depuis que je suis entré. Si vous vous amusez plus que le prochain, il y a une chance qu’ils suivent. »

Ils vont certainement rire.

Bowyer a donné un aperçu de sa personnalité toujours active, parfois exagérée, lors de la journée de production de Fox Daytona 500 – le genre de dirigeants de réseaux de plaisanteries animés qui, à son avis, conviendront parfaitement au stand cette saison aux côtés de Kurt Busch (deux courses), Joey Logano (deux), Brad Keselowski (deux), Ryan Blaney, chef d’équipe Chad Knaus et Stewart.

Bowyer se déplaçait de pièce en pièce à travers le studio de fortune érigé dans un hangar d’aéroport, discutant avec des producteurs et des cameramen.

« Quel niveau de badass voulez-vous? » il en demande un.

Il lança un regard stoïque et dur avec les deux mains sur ses hanches, regardant fixement la caméra et tenant la pose pendant plusieurs secondes avant d’éclater de rire. Il a ensuite fait irruption dans la chanson, ceinturant « Hit Me With Your Best Shot » de Pat Benatar en attendant son prochain arrêt.

Harvick à un moment donné s’est glissé par derrière et l’a mis dans une prise de tête.